Sport-Santé

Depuis une dizaine d’années, le bénéfice d’une Activité Physique Adaptée (APA) et régulière est de plus en plus reconnu. Elle contribue au maintien de la qualité de la vie pendant et après les traitements de cancer à travers l’activité physique.

Le Dragon Boat a plusieurs atouts qui sont entre autres l’activité physique de pagaie, mais aussi de fédérer 20 personnes sur une même embarcation, toutes orientées dans la même direction : l’avant.

L’effet bénéfique du dragon boat chez les femmes ayant rencontré sur leur chemin de vie le cancer du sein : La prise en charge d’un cancer du sein nécessite souvent le recours à un prélèvement de tous les ganglions de l’aisselle (ou curage axillaire). L’une des complications de cette chirurgie est le lymphœdème du membre supérieur, appelé plus couramment « gros bras ».

Dans les années 90, le Dr McKenzie, physiothérapeute canadien, a montré le bénéfice de l’activité de pagaie sur la prévention voire l’amélioration du lymphœdème. Plusieurs explications sont énumérées à travers ses publications : la contraction musculaire favoriserait le drainage lymphatique, stimulerait le système immunitaire et relancerait le système sympathique des vaisseaux lymphatiques. Le Dr McKenzie a choisi l’activité de Dragon Boat car, outre le fait qu’elle permette une activité physique bénéfique, elle est accessible quelque soit l’âge de la patiente, leur morphologie et leur capacité athlétique. Elle a par ailleurs le bénéfice de remuscler les membres supérieurs, mais aussi le tronc.

Petit détour historique sur le dragon boat : Le Dragon Boat est une embarcation chinoise datant de l’antiquité, faisant 12 m de long pour 1,2m de large, pesant plus de 200Kg. Elle peut accueillir jusqu’à 20 équipiers plus un barreur et un drummer (qui bat le rythme au tambour, caractéristique folklorique du dragon boat). C’est un bateau très stable et sûr de par son poids et sa longueur. Une légende raconte que QU YAN, poète et ministre estimé, se suicida pour protester contre la corruption de son époque. Depuis ce jour, il est coutume de commémorer cette tragédie par des courses de bateau-dragon.